« Vétérinaire en Mayenne depuis 4 ans, fraîchement diplômée et adorant la repro et des différentes problématiques j’ai très vite eu à cœur de développer le suivi de reproduction dans la clientèle dans laquelle j’exerce.A mes yeux, le suivi de reproduction est un outil redoutable pour fidéliser nos clients et pour construire une relation « éleveur-véto » privilégiée et pleine de confiance. Qui plus est, c’est un incroyable moyen de mettre en pratique toutes nos compétences dans le but d’offrir à l’éleveur une vision globale (et unique !) de son troupeau.Je m’étais lancé le challenge…Dans notre clientèle mayennaise, quelques clients faisaient appel à nous pour réaliser leur diagnostic de gestation, d’autres pour détecter et traiter les endométrites, enfin certains souhaitaient que l’on examine les vaches qu’ils ne voyaient pas en chaleurs.Les clients étaient peu nombreux, à l’initiative de l’appel : aucun compte rendu n’était laissé et, seul, un éleveur nous faisait travailler du contrôle d’involution au constat de gestation. La route était longue (et l’est encore) mais la plupart de nos clients savaient que le vétérinaire pouvait intervenir en reproduction !Nous avions l’énergie, il nous manquait le temps…Du temps pour présenter aux éleveurs ce que nous savions faire, quel était l’intérêt de suivre sa reproduction, ce qu’il pouvait y gagner, ce qu’on pouvait lui apporter…Ce temps nous l’avons pris lors de rendez-vous de bilans sanitaires en consacrant une partie de celui-ci à l’étude des données de repro. Nous nous sommes vites heurtés à la constatation que ce n’est pas aisé de chiffrer le manque à gagner en reproduction et d’estimer le fameux « retour sur investissement ». Nous nous sommes accrochés et avons persévérés…ré-orientés notre discours : un peu moins de technico-économique et un peu plus « d’humain » : présence rassurante du vétérinaire tous les mois, réel suivi et soutien dans la gestion d’un poste aussi complexe que la repro, conseil indépendant, vision globale…Les premiers clients en poche, il nous manquait encore de TEMPS! et nous devions acquérir de l’efficacité pour enfin, peut-être un jour, devenir RENTABLES!C’est alors que Milk up est entré dans nos vies !Avec Milk up, plus besoin de se soucier de la préparation des visites de repro! Un gain de temps considérable lorsqu’on pense que chaque visite de repro nécessitait un temps de préparation proche d’une heure où nous remettions manuellement sur papier l’historique des vaches que l’on souhaitait examiner ainsi que leur résultat de contrôle !L’interface didactique et sexy de Milk up vous permet d’avoir accès en un clic à l’historique des vaches et à leurs divers résultats (quantité de lait produite, taux…) au cul de la vache, les deux pieds et les deux mains dans la bouse (et parfois même la tête :-))Avec Milk up on ne saisit plus les données récoltées et les traitements mis en place en rentrant ! Le logiciel est complètement adapté au format tablette, donc mobile ! Et sa prise en main rapide vous permet même de confier cette tâche à l’éleveur qui est désormais impliqué dans la visite et fier de l’être !Milk up c’est aussi des mises à jour régulières, rapides et une équipe jeune et sympathique prête à vous répondre à tout moment !Aujourd’hui (au bout de 18 mois) nous suivons 9 élevages (environ 1000 bovins) : de l’involution à la gestation, 2 autres élevages où nous contrôlons les métrites et examinons les vaches en anostrus et 2 clients en devenir…ce n’est pas beaucoup mais c’est mieux qu’il y a 18 mois, et puis notre clientèle n’est qu’à 50% laitière !Nous essayons de combler nos lacunes en alimentation et attendons avec impatience le volet 2 de la formation proposée par Vetosoft « alimentation de la vache laitière : Simplicité-Praticité ».Le logiciel promet de belles évolutions notamment dans l’analyse des données, dans le partage entre praticiens de « schéma de raisonnement » (ou dichotomies) et surtout sera encore plus modulable à l’avenir ! Nous avons hâte !Vous l’aurez compris, on est conquis !Clémence et l’équipe vétérinaire de Meslay  » 
Share This